Accueil > Français > Comment les sortir de la ?

Comment les sortir de la ?



En effet ici les espaces minimum sont réglementaires, les papiers sont en ordre et comment ne le seraient-ils pas si l’on sait qu’il s’agit d’affaires souvent tenues par des parents ou amis des autorités régionales chez lesquels les animaux ont été envoyés avec une extrême complaisance. Personne non plus personne n’ira contrôler la nourriture dont il est facile d’imaginer qu’elle est composée des restes du restaurant sans parler des cacahuètes distribuées a tort et à travers par les touristes et qui peuvent être mortelles pour certains oiseaux. Aucune réhabilitation, aucun espoir de libération, aucune possibilité de jamais voler pour les oiseaux rien de tout cela n’est prise en compte puisque les normes sont respectées.

Manifestement ce ne sont pas les bonnes et on regrette qu’il n’y ait aucun spécialiste de la faune aux commandes puisque ce sont en grande majorité des ingénieurs forestiers qui dirigent les départements de protection de la faune et flore dans le pays..
Néanmoins nous tentons de faire prendre de meilleures décisions aux autorités en ce qui concerne les deux malheureux atèles belzebuths attachés par le cou et qui pourraient rejoindre le groupe du Shiringal avec au moins l’espoir d’une réhabilitation et de retrouver un groupe de congénères.

Affaire à suivre...


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla