Ikamaperu
Accueil du site > Français > Du dialogue a la contrainte

Du dialogue a la contrainte



Lorsque l’animal n’est pas vendu il peut rester pendant des années attaché dans l’obscurité nourri de pain, de bananes ou de sucreries en attendant dans l’ennui et le désespoir une mort lente comme cette femelle atèle qui a passé plus de 4 ans attachée dans cette cabane ou le chasseur faisait payer les touristes pour lui donner du pain .

Malgré les visites répétées de l’équipe durant des mois, les tentatives de dialogue et les injonctions de remettre cette atèle belzebuth au centre de réhabilitation de la Media Luna, le chasseur a refusé de la libérer. Ikamaperu n’a pas le pouvoir de confisquer les animaux tout juste de harceler les autorités pour qu’elles fassent respecter la loi. La responsabilité des touristes est grande. en effet leur comportement peut inciter ce type de négoce .

Convoqué par le juge le chasseur a été contraint de remettre l’atèle a la Media Luna. Accompagnée de deux jeunes saïmiris Tawari est actuellement en quarantaine au Shiringal.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla