Ikamaperu
Accueil du site > Français > Ikamaperu face aux trafiquants

Ikamaperu face aux trafiquants



Pour l’équipe de la Media Luna, pour Helene et Carlos, pour Justine, la jeune éthologue venue pour un an étudier les singes laineux et pour les jeunes écovolontaires qu’elle encadre la prudence recommandée n’est plus de mise face à la recrudescence du trafic de laineux depuis plus d’un an à Lagunas. Un trafic qui s’organise sous l’œil complice des nouvelles autorités juge de paix, gouverneur et police régulièrement impliqués dans le trafic.

Avec deux étudiantes vétérinaires Justine s’est rendue chez ceux qui détiennent des bébés laineux pour les vendre. Elles ont tenté de soigner les plus gravement atteints, de réhydrater et nourrir les autres et surtout de convaincre les commerçants de les confier au centre de la Media Luna. Peine perdue. la froideur des chasseurs trafiquants et l’impressionnante détresse et souvent la mort de dizaines de petits laineux nous a tous convaincus d’employer la manière forte.

Pendant plus d’un mois elles se sont consacré à recueillir des témoignages écrits, à prendre des photos, à trouver les noms et les adresses des trafiquants pour obliger le pouvoir judiciaire de Yurimaguas à appliquer la loi de protection des espèces menacées.

Des convocations sont bien arrivées au lieu de l’ordre de confiscation a la police que nous attendions. Une façon de permettre aux intéressés de faire disparaitre les animaux et de clore le sujet. D’autres chasseurs moins aguerris ont remis cinq petits laineux à l ‘issue d’une réunion organisée par Ikamaperu en présence des autorités. Beaucoup de laineux restent à récupérer et beaucoup ne le seront jamais mais désormais les trafiquants savent qu’ils sont connus et qu’une récidive pourrait leur couter cher…

Pour nous tous a Ikamaperu domine le sentiment que notre ténacité depuis 20 ans porte ses fruits. Le trafic n’est pas prêt d’être éradiqué bien entendu mais nous avons vu se cristalliser autour de ce projet la détermination de jeunes passionnés pour lesquels la cause des primates d’Amazonie et de sa biodiversité est devenue leur cause. Certains même y ont trouvé un sens à leur vie. Si le combat continue pour le moins la relevé est assurée. Une belle récompense pour notre travail.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla