Ikamaperu
Accueil du site > Français > Les victimes du trafic

Les victimes du trafic



Plus de 80% des animaux sauvages victimes du trafic meurent au cours de leur transport ou de leur détention. A cela il faut rajouter dans le cas des primates la prédation du capital reproducteur de l’espèce puisque pour chaque petit capturé une mère a été tuée.

Ici Warren le responsable de l’équipe d’Ikamaperu découvre chez un chasseur un singe laineux qui a grandi avec une corde serrée autour de l’abdomen. La chair a été creusée au fil du temps et l’énorme plaie s’est infectée. Malgré les efforts des vétérinaires ce magnifique jeune laineux est mort de septicémie. Le chasseur et trafiquant a été dénoncé pour trafic et maltraitance.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla