Ikamaperu
Accueil du site > Français > Restauration d’écosystèmes

Restauration d’écosystèmes



L’Amazonie a commencé à être détruite dans les années 60 avec l’Alliance pour le Progrès (aide des USA pour l’Amérique latine) une destruction poursuivie par la suite avec l’aide de la Banque Mondiale avec des projets d’aide à l’élevage et la monoculture.

Déforestation massive dans les années 70 donc puis herbicides pour installer les pâturages, puis compactage des sols avec les piétinements du bétail et enfin brulis des pâturages qui appauvrissent les sols. Aucun aménagement du territoire dans cette région si peu faite pour l’élevage et ou les rendements sont très médiocres. La Media Luna et le Shiringal n’ont pas échappé à la règle.

On se représente mal ce que signifie remplacer un pâturage par un écosystème originel comme celui des palmeraies de cette région C’est pourtant ce que nous avons entrepris grâce à l’aide de la fondation Le Pal Nature. Car s’il s’agit de restaurer l’écosystème originel et la biodiversité qui lui est attachée il s’agit aussi de se protéger. Ces pâturages sont régulièrement incendiés en été et de nuit depuis plusieurs années à la limite du Shiringal.

Ces incendies nocturnes mettent en péril non seulement le territoire de réhabilitation des primates mais aussi toute la faune qui y réside batraciens, reptiles ainsi que les oiseaux qui nichent au sol. Les jeunes naturalistes qui effectuaient des sorties nocturnes dans ces pâturages ont été navrés de découvrir les animaux calcinés un beau matin.

La brachiara semée dans les pâturages est une plante fourragère originaire d’Afrique et a un système racinaire dense et profond qui empêche tout autre plante ou arbre de pousser alentour. Elle se régénère au feu et se propage à des kilomètres à la ronde.

Avec l’aide des gens du quartier de Chichipe cette zone brulée est sur le point d’être débarrassée de cette herbe pour y réinstaller à grand renfort d’engrais organiques les palmeraies qui l’occupaient jadis. Un effort considérable qui aura mobilisé plus d’une dizaine de personnes pendant une quinzaine de jours pour ces quatre hectares.
Bravo à eux et nos remerciements à la fondation le Pal !


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla