Accueil > Français > Une ode à l’arbre des enfants de Lagunas

Une ode à l’arbre des enfants de Lagunas



Si depuis toujours en Amazonie les anciens ont vénéré le forêt et considéré comme fou celui qui abattait un arbre sans raison les choses ont bien changé.

Beaucoup dans les générations suivantes ne connaissent plus la forêt et la voient comme un obstacle au progrès. Partout y compris dans les communautés indigènes on s’enorgueillit de places publiques d’où les arbres ont été rasés méthodiquement et où règne en maitre le ciment sous un soleil de plomb.

Le savoir des anciens est méprisé, leur langue écartée et le forêt dépecée. Avec les enfants de Lagunas du centre Camungo, qui présentent ici une ode à l’arbre, Ikamaperou s’efforce de rétablir le lien rompu entre les générations mais aussi le lien entre culture traditionnelle, science moderne et protection de la biodiversité.

Plus que les compensations économiques ou les démonstrations scientifiques, c’est la restauration de ce lien affectif très ancien entre une population et son environnement qui pourra peut-être les sauver ensemble.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla