Accueil > Français > Une piscine pour les tortues taricayas a la Media Luna

Une piscine pour les tortues taricayas a la Media Luna



Les tortues ont la vie dure Arriver à éclore est déjà un exploit mais survivre est un défi permanent Entre les divers prédateurs fourmis iguanes, poissons, caïmans et hérons l’homme est de loin le plus terrible. Malgré le succès apparent de la gestion communautaire la population locale continue de capturer et vendre illégalement œufs et bébés taricayas en quantité le commerce international donne lieu à des abus considérables en l’absence d’études et de contrôle. Bien que les pontes se produisent en saison sèche pour éviter les inondations, le changement climatique en Amazonie vient s’ajouter aux difficultés car la violence et fréquence des crues emporte des milliers d’œufs avant une possible éclosion.

Ikamaperou a reçu 35 bébés taricayas qui ne seront pas libérées cette année dans la réserve nationale mais grandiront a la Media Luna en attendant de trouver un site de libération sûr dans le cadre d’un accord avec des communautés indigènes qui ont compris l’intérêt de préserver leur biodiversité.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla